0:00 / ???
  1. Automne

From the albums Kybernetes EP and Kybernetes (EP)

Paroles, musique et production: Hughes Brisson

Lyrics, music and production: Hughes Brisson

Lyrics

Automne
(paroles et musique: Hughes Brisson)

L'automne résonne empli de toi
Mon âme, j'entonne, ça tonne en moi

Le vent se lève,
le son s'envole.
Le vent soulève
mélodies folles.
Laissant s'enlever
l'encens menant
d'un élan dernier
vers en dedans.

Les branches si prudes
«estivalement»
pour toi, se dénudent
amoureusement.
Frimas fait zèle,
mais file déjà,
le jour révèle
ses derniers éclats.

Dans la nuit,
blotti, je fuis.
Moisson d'étoiles,
nuit boréale.
Quand tous se terrent,
les conifères
apportent conseil
avec eux, je veille.

L'automne résonne empli de toi.
Mon âme, j'entonne, ça tonne en moi.
L’automne, foison des sens sur moi.
Couverture de feuilles nie la chaleur.

Revêt couleurs
de rêvés habits,
tu redéfinis
la chaleur.
Le froid rapproche
les amoureux,
l'hiver qui s'effiloche
j'veux l’voir de nos yeux.

Intérieur faste,
où envoûté
nous deux, lieu vaste
où j'hibernerai.
Asile sommeil,
à l’abri du froid,
volupté veille
sur moi, fait loi.

L'automne résonne empli de toi.
Mon âme, j'entonne, ça tonne en moi.
L’automne, s’élèvent gelées chétives.
Mon âme, où remplis-moi de toi.

Le froid émerge, mais pour toi j’héberge
ferveur enfouie qu’en moi je puise.
Le froid émerge, mais pour toi j’héberge
ferveur enfouie qu’en moi je puise.
L'automne résonne empli de toi.
Mon âme, où remplis-moi de toi.

Vent boréal
qui me refoule
dans mon astral
la création se coule.
Ermite en moi,
profession de foi,
en quête de l'air
d'une nouvelle ère.

Saison austère,
je saisis les vers
auxquels je prétends
à l'orée du printemps.
Je me fie sur toi,
je me mets en berne,
musique interne
se lève en moi.